Les contabamos hace unos dias cómo un trimarán gigante, Banque Populaire V, al mando de un capitán vasco estaba intentando ganar el Trofeo Julio Verne.

En esta ocasión han tenido que desistir, en parte, debido a los daños producidos en el casco del barco por al choque con un objeto flotante. Se trata de un fracaso relativo, ya que Pascal Bidégorry, el patrón vasco, ha mostrado su intención de volver a intentarlo, y con éxito.

Le Télégramme – 6/2/2011 – Bretaña

Trophée Jules-Verne. Bidégorry jette l’éponge


Depuis la collision avec un ofni (objet flottant non identifié) qui avait endommagé la dérive centrale jeudi, «Banque Populaire V» était très handicapé et ralenti. Le dernier espoir résidait dans une réparation de fortune entamée avec énergie sur un chantier à ciel ouvert par 46° sud. Malgré ces soins intensifs sur la dérive blessée, l’aventure s’arrête. Continuer ce tour du monde avec un bateau au potentiel indiscutablement amoindri n’était plus très réaliste aux yeux du skipper basque qui, hier, s’est rendu à l’évidence. (sigue)

Traducción automática de Google

Unas imagenes del velero en plena navegación…muy hermosas

anuncio-productos-basque-728x85-2